Logo-Ferme-Ecologique-Vallee-Boreale
Mascotte

Notre Histoire

Une histoire de famille...

Bien avant que n’arrive cette idée de projet, ce domaine forestier était déjà en exploitation. Avant les années 2000, l’écosystème forestier était utilisé afin de fournir du bois pour subvenir aux besoins de la cabane à sucre. Puis, dans les années 90, l’érablière présente sur le terrain permettait de fournir du sirop d’érable et des produits artisanaux. Des champs ont d'ailleurs déjà été exploités avant 1993. C'est d'ailleurs à ce même emplacement qu'une plantation d'épinettes de Norvège a vu le jour la même année. Ces premières exploitations étaient des projets familiaux.


Ce n’est qu’en 2022, vers la fin de son baccalauréat, que Nicolas Beaudoin a décidé d'élaborer un nouveau projet sur la terre familiale. Ce projet, aujourd’hui bien amorcé, va permettre de donner une nouvelle vocation à ce domaine dans lequel des coupes forestières ont été exécutées dans les dernières années. Cette fois-ci il s’agit d’une ferme autosuffisante ayant des objectifs de conservation et de développement durable. Il espère transmettre cette volonté de préserver les écosystèmes à autrui ainsi que de favoriser dès le plus jeune âge la découverte de la nature aux enfants.

Cabane à sucre

Une réflexion profonde ayant menée à de grands projets...

Paysage zone 8

Partout dans le monde, les effets des changements climatiques se font ressentir. Cependant, nous augmentons sans cesse notre consommation et les écosystèmes riches laissent de plus en plus leur place à des terres agricoles. C’est notamment le phénomène qu'il se produit en Amazonie.


Toutes nos méthodes d'agricultures conventionnelles nécessitent un travail de sol constant et grand ainsi que l’utilisation d’engrais et de pesticides. Un certain mouvement de changement semble s’enclencher afin de retourner à de l’agriculture traditionnelle. Cependant, est-ce que ce mouvement est suffisant ?


C’est ce questionnement et cette urgence d’agir qui nous a poussé à nous dépasser dans la création d’une ferme locale qui permettra de nourrir la population sans les inconvénients de l’importation et de l’exportation des aliments provenant de l’agriculture. Souvenons-nous que les dommages pour le climat sont grands dans le commerce international.


Bref, nous espérons subvenir aux besoins de la population sans toutefois devoir détruire les écosystèmes forestiers que nous tentons de protéger.

Un passé entrepreneurial...

Bien que peu d’expérience en entrepreneuriat, l’amour pour la gestion, l’agriculture et le développement durable ont piqué notre curiosité. Tandis que l’un de nous deux ne possède que peu d’expérience de gestion et réalise ses premiers pas dans le domaine, il en est tout autrement pour Olivier Lambert qui passe de travailleur autonome en électromécanique à agriculteur.


Après quelques années à travailler comme électromécanicien et être gestionnaire de son entreprise, Olivier à choisi de faire ce dont il à toujours rêvé, nourrir la communauté locale tout en respectant les écosystèmes avoisinants. Ayant œuvré dans la réparation et l’entretien commercial, celui-ci a l’innovation dans l’âme. En s’ajoutant à l’équipe, il apporte de nouveaux concepts améliorant ainsi l’agriculture telle que nous l’imaginons.  

Olivier au travail